• Faites ce que vous aimez

    Moi je peins

     

  •  

     

    Mon histoire

    Je ne suis pas peintre de métier, je suis médecin. Mais la peinture a toujours été ma passion.

    Je suis originaire d'une ville du Nord Est de la Roumaine communiste à l'époque, et j'ai grandi sous la dictature de Ceausescu. Heureusement, mon père a toujours été un grand amateur de culture en général et de peinture en particulier. La maison de mon enfance a toujours été pleine de tableaux. Quand j'étais enfant, j'avais découvert dans la fabuleuse bibliothèque de la maison un livre sur l'histoire de l'art, que je regardais avec beaucoup d'émerveillement. Fra Angelico et Botticelli étaient mes préférés à l'époque.

    Lorsque j'étais adolescente, je suis allée pendant les vacances d'hiver visiter ma tante à Bucarest, elle était chercheur chimiste et elle devait me donner des cours de chimie. Je n'ai aucun souvenir des cours, par contre je me rappelle très bien avoir visité le Musée National d'Art. J'étais restée pétrifiée devant les peintures d'Aïvazovsky. Je n'avais jamais vu quelque chose d'aussi majestueux!

    Quand j'avais 18 ans, j'ai pu, par miracle et dans des conditions plutôt précaires, visiter Paris. C'était la première fois que je passais de l'autre côté du "Rideau de Fer" pour découvrir ce qu'il y était caché. Je me rappelle être restée muette devant le rayon chocolat du supermarché... Il y avait l'abondance, oui, mais aussi la culture et la liberté. Je me rappelle être allée avec mes parents au musée Jeu de Paume où étaient exposés les impressionnistes à l'époque. J'ai tout simplement eu le coup de foudre. Je n'aurais jamais imaginé qu'une telle beauté puisse exister. Je suis restée regarder les peintures pendant très longtemps, mes parents étaient déjà partis...je suis sortie moi aussi en ayant le sentiment de laisser quelque chose de moi-même derrière moi. J'ai senti le besoin impérieux d'y retourner, je suis allée à l'accueil et j'ai demandé au monsieur si je pouvais retourner juste encore 5 petites minutes. C'est à ce moment là que j'ai probablement décidé dans mon subconscient de venir vivre à Paris un jour. Au bout d'un chemin très difficile, j'y suis arrivée, avec ma famille.

    Je ne peins pas pour gagner ma vie, mais par pur plaisir. Je n'ai donc pas de contrainte de "performance" et généralement je refais les tableaux qui ne me plaisent pas. J'offre mes peintures à ma famille et à mes amis. J'ai offert des peintures contre des dons à la Fondation ASSIST qui oeuvre dans ma ville en Roumanie. Je reverse 20% des profits à cette même Fondation. Le reste sert à financer le matériel, peut-être des cours de perfectionnement et pourquoi pas une exposition dans ma chère ville Suceava.

  •  

     

     

    Mon inspiration

     

     

    Le bleu est ma couleur préférée, j'ai commencé par peindre la mer et le ciel. C'était surtout du lavis (même si je ne connaissais pas ce terme à l'époque), j'aimais la sérénité qui s'y dégageait.

    Plus récemment, une très bonne amie est venue chez moi et m'a initiée à la technique du pouring. J'ai trouvé cela extraordinaire, parce que le résultat est quasi instantané et le travail de création est continu. La façon dont les couleurs bougent, s'harmonisent, leur évolution sur la toile en fonction de leur fluidité m'inspirent beaucoup.

    Parfois l'idée initiale ne se retrouve pas dans la version finale, certaines toiles ont ainsi subi des transformations radicales entre le début et la fin et je trouve cela passionnant!

    Par exemple, ce tableau avec la forêt rouge était initialement un pouring raté. J'ai donc repeint par dessus, tout en gardant certaines couleurs, ombres et lumières.

    Lorsque le résultat ne me satisfait pas malgré tout, alors je lave la toile et je recommence. Chaque échec est une source d'apprentissage et cela fait partie du processus. Pouvoir laver sa toile et recommencer, c'est comme se donner le droit de ne pas réussir du premier coup et je trouve cela rassurant. Tout obstacle est une opportunité!

    Plus récemment, j'ai découvert le plaisir de travailler à l'encre. J'aime beaucoup la profondeur des couleurs que seule l'encre peut donner!

  • ,

     

    Si vous aimez mes peintures

     

    Si vous aimez mes peintures et vous souhaitez en acquérir, vous pouvez:

    - soit faire une offre pour les tableaux dont la mention "Disponible "figure à côté du titre;

    - soit passer une commande : vous m'indiquez quelle peinture vous aimez et je peux en réaliser une similaire (mais pas identique) pour vous. L'avantage c'est que vous pouvez choisir les couleurs, la taille et le support.

     

    20% des profits des ventes sont reversés à la Fondation ASSIST en Roumanie.

     

    Dans tous les cas, vous pouvez me contacter à l'adresse email:

    cristina.a.murat@gmail.com

     

    Suivez-moi sur ma page Facebook:

    Cristina Murat Art

     

     

     

  • Le making of

     

  • Contactez-moi